Si vous venez visiter la ville d’Akko, il y a un premier principe à respecter : ne vous fiez surtout pas aux apparences. La vieille ville historique est certes impressionnante, mais sa création ne remonte qu’au quatrième siècle avant l’ère chrétienne, lorsqu’Alexandre le Grand s’empare de la région. C’est l’un de ses officiers, Talmios, qui construira la ville sur son emplacement actuel. De même, les bâtisses de la vieille ville historique que vous découvrirez remontent pour la plupart au XVIIIème siècle et ont été construites sur les ruines de la ville des Croisés.

La ville d’Akko se trouve dans le nord d’Israël, en Galilée Occidentale. Ville côtière, elle est située dans la baie de Haïfa, à vingt kilomètres au nord du grand port israélien.La cité est constituée d’une vieille ville historique, presqu’ile séparée de la ville moderne par des murailles construites par les turcs au XVIII e siècle. Ville au passé historique enchanteur, elle est le carrefour des communautés existantes en Israël. Les 58 000 habitants juifs, musulmans, catholiques, druzes et bahaïs y vivent dans une parfaite entente.

Cinq mille ans d’histoire, ça ne s’invente pas ! C’est bien la réalité historique d’Akko ou, pour les francophones, de la ville de Saint-Jean d’Acre. Ainsi, sur les différents sites historiques d’Akko, vous pourrez approcher ce prestigieux passé, en contemplant les vestiges de plusieurs civilisations telles que les Assyriens, les Phéniciens, les Macédoniens, les Asmonéens ou bien encore les romains, les Croisés, les mamelouks ou les Ottomans…

Free Joomla! template by L.THEME