triplex21.jpgtriplex22.jpg

La tour ronde située à l’entrée d’Akko enfin détruite grâce à une décision de justice

Elle défigurait le paysage de la côte sud d’Akko depuis plus de vingt ans, alors que le propriétaire ne voulait ni la détruire ni en terminer la construction. C’est finalement la justice qui a donné raison à la municipalité d’Akko en ordonnant la destruction de cette tour squelette, située en bord de mer. L’opération exceptionnelle s’est déroulée vendredi matin à 6h00.

 

Le compte à rebours est enclenché, les journalistes et badauds présents à deux cents mètres du site retiennent leur souffle car c’est un spectacle fascinant qui les attend, celui de la destruction par explosif de la tour à moitié construite située à l’entrée de la ville.

D’une hauteur de plus de 50 mètres pour 16 étages construits, la tour aurait dû atteindre le double de cette hauteur si la construction des 32 étages prévus avait été achevée

Mais la société Boulos, qui avait entrepris ce projet d’hôtel a fait faillite et ce projet a été vendu, en cours de réalisation à une société immobilière, qui n’a jamais poursuivi la construction de cette tour qui aurait dû être à la fois un hôtel et un immeuble avec appartements.

Le statu quo ne pouvait plus durer car ce squelette de tour empêchait de poursuivre le développement de la zone sud d’Akko, qui doit devenir la façade touristique de la ville.

Ainsi, deux hôtels devraient être construits sur l’emplacement qu’occupait cette tour. Ils complèteront la nouvelle promenade en cours de construction dans ce secteur de la ville.

Il faudra un peu plus d’un mois pour enlever les gravats de la tour et ouvrir ainsi une nouvelle ère pour la côte sud d’Akko.

 

 

 

 

 

 

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com