triplex21.jpgtriplex22.jpg

Akko-Haïfa, première liaison maritime régulière en Israël

Voilà près de trente ans que l’idée d’une liaison maritime entre Akko et Haïfa avait été lancée, mais elle n’avait jamais pu être concrétisée. Ce sont les efforts conjugués des maires des deux villes, du ministère du Tourisme et de la société maritime d’Akko qui ont fini par triompher. La ligne a été inaugurée en grande pompe juste avant la fête de Souccot…

 

C’est le bateau « Malkat Akko », la « Reine d’Akko » qui desservira cette première ligne maritime entre les ports d’Akko et de Haïfa et ce, deux fois par jour. Il est basé dans le port d’Akko et fait des tours en mer le long des murailles de la vieille ville historique de Saint-Jean d’Acre,  à la demande des touristes.

Ce bateau aura désormais deux départs réguliers par jour  en direction du port de Haïfa. La traversée du golfe de Haïfa durera 30 minutes. Premier départ d’Akko à 10h00, retour depuis Haïfa à 11h00. Second départ à 15h00 avec retour à 16h00.

Il en coûtera 30 shekels par personne pour chaque  traversée, et 55 shekels pour un aller-retour.

Durant les fêtes seront organisées des traversées supplémentaires et même quelques traversées nocturnes.

Pour l’inauguration de la ligne, le ministre du Tourisme se trouvait aux côtés des maires d’Akko, Shimon Lankri et de de Haïfa Yoni Yahav. Deux courtes cérémonies ont eu lieu sur les ports d’Akko et Haïfa et bien sûr, tout le monde a embarqué pour la traversée inaugurale, au cours de laquelle le ministre du Tourisme a tenu quelques instants la barre  de la « Reine d’Akko ».

Lâcher de ballons, sirènes des bateaux et jets d’eau des bateaux pompiers et remorqueurs ont  accompagné le départ du bateau de Haïfa. Durant la traversée, les personnalités se sont prêtés au jeu des interviews. Le ministre du Tourisme a indiqué que c’était une véritable opportunité de développer le tourisme mais aussi de développer un nouveau moyen de transport public, plus agréable, à l’abri d’éventuels embouteillages.

Le maire de Haïfa a indiqué qu’il construisait actuellement près de 40 hôtels de toutes tailles et de toutes catégories dans sa ville pour atteindre bientôt les 7000 chambres et que chaque attraction touristique nouvelle était la bienvenue.

Le maire d’Akko a indiqué qu’il soutenait le projet depuis son arrivée à la tête de la municipalité il y a 13 ans et qu’aujourd’hui il était extrêmement satisfait de voir qu’il se réalisait.

 

                                                                                                                                 

                                                                                                                                 

                                                                                                                                

 

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com