L’AFSNI au service des familles françaises en difficulté du nord d’Israël

L’Association Française de Solidarité du Nord d’Israël est ce qu’on appelle un OLES ou Organisme Local d’Entraide et de Solidarité, qui est en fait une association sans but lucratif, subventionnée par le ministère des Affaires Etrangères.

L’action de l’AFSNI se situe dans la circonscription du consulat de France à Haïfa, c’est-à-dire sur un territoire compris entre Kiryat Shmoné et Hadera. Elle vient en aide aux familles françaises de la région de façon ponctuelle. En moyenne, l’AFSNI vient en aide à une quarantaine de familles par an. Ses membres sont tous bénévoles.

La seule condition pour bénéficier d’une aide est d’être inscrit au consulat et de compléter une fiche de renseignements, accompagnée des documents la demande d’aide.

Avec la crise du Covid-19, la subvention annuelle des OLES a été augmentée, afin de couvrir des dépenses nouvelles liées aux conséquences de la pandémie.

Le consulat de France à Tel-Aviv, qui s’occupe des affaires sociales a également obtenu des crédits supplémentaires de la part du Ministère des Affaires Etrangères. Ainsi, une aide spéciale Covid-19 a été instituée. Pour en bénéficier, il suffit de remplir le formulaire de demande et de répondre aux critères.

Hier, s’est tenue au consulat de Haïfa, une réunion du bureau de l’AFSNI en présence du consul de France à Haïfa, Patrice SERVANTIE, ainsi que du vice-consul de France à Tel-Aviv, Olivier CASSIN, chargé des affaires sociales. Précisons que les deux consuls assistaient à la réunion, mais ne prenaient pas part aux décisions, qui sont du seul ressort des membres de l’association.

Ainsi, à la veille des vacances, le bureau de l’association a décidé d’accorder une aide à une quinzaine de familles nécessiteuses afin de permettre à une quarantaine d’enfants de participer à des activités durant l’été.

Il s’agit de l’une des facettes de l’activité de l’AFSNI, qui aide les familles également pour les fêtes de Rosh Hachana et de Pessah et s’inscrit chaque année pour un projet STAFE  ( Dispositif de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger) original, qui met l’accent sur un problème récurrent des familles nécessiteuses, afin de pouvoir répondre à ce problème grâce à un budget supplémentaire .

Pour finir, il faut féliciter tous ces bénévoles qui ne se mettent jamais en avant, mais qui réalisent souvent l’impossible pour soutenir des dizaines de personnes par an et leur faciliter la vie.

 

Free Joomla! template by L.THEME