frarzh-CNendeiwitjakorues

Recevez chaque mois Notre newsletters

Traffic Web

Today157
Yesterday246
This week2449
This month5664
Total19240

Visitor Info

  • IP: 3.237.205.144
  • Browser: Unknown
  • Browser Version:
  • Operating System: Unknown

Who Is Online

3
Online

17/01/21

Quand le Covid supplante le Brexit : la Grande-Bretagne en isolement forcé…

Alors que les négociations sur le Brexit piétinent lamentablement, que l’on voit poindre une séparation entre la Grande Bretagne et l’Union Européenne sans accord, c’est la mutation du virus qui a pris tout le monde de vitesse et entraine aujourd’hui sur le champ une isolation de l’île britannique.

Alors que le Brexit est pratiquement dans l’impasse, comme si la Grande Bretagne et l’Europe peinaient à acter leur séparation, le coronavirus force les autorités mondiales à mettre de côté leurs sentiments et l’isolement sanitaire du Royaume-Uni devient peu à peu une réalité qui s’impose. En cause ? Une nouvelle souche du virus qui vient d faire un pied de nez à l’histoire de l’Europe et du monde et qui rend indispensable des décisions provisoirement irrévocables.

Ce n’est plus le Brexit qui est en cause, mais une nouvelle mouture du virus qui l’impose et met tout le monde d’accord. La mutation du virus, version Grande-Bretagne, a pris tout le monde de vitesse et entériné une séparation contrainte et forcée, sans accord politique mais avec un accord sanitaire.

Le virus a donné une leçon de realpolitik à l’ensemble des protagonistes et a démontré avec quelle facilité l’exit sanitaire et ses dangers mortifères pouvaient prendre le dessus sur le Brexit économique et ses arrières pensées politiques.

La Grande-Bretagne qui voulait « coûte que coûte » échapper aux conséquences du Brexit qu’elle s’est imposée à elle-même, ne pourra échapper, « quoi qu’il en coûte » aux réalités sanitaires imposées par le Covid, sans aucune possibilité de négociations hypocrites.

Ainsi, en moins de 48 heures, la brutalité du virus a eu plus d’effets que 48 mois de négociations à reculons entre la Grande-Bretagne et l’Europe. Quelle efficacité !

C’est encore une preuve de la grande leçon que le virus a donné à notre monde : revenir à l’essentiel pour la vie et l’avenir de l’Homme sur notre planète et éluder les futilités du mode de vie mises en place par l’Homme qui ignoraient essentiel.

Comme si les deux ou trois premières vagues de l’épidémie n’avaient pas suffi à convaincre le monde à revenir aux fondamentaux de la vie, le virus au moment où apparaissent les vaccins, vient de nous faire une piqure de rappel en nous montrant qu’il était encore loin d’être vaincu…

A bon entendeur, Salut !

Israel-Francophone.com