frarzh-CNendeiwitjakorues

Recevez chaque mois Notre newsletters

Traffic Web

Today38
Yesterday358
This week38
This month1425
Total1425

Visitor Info

  • IP: 18.232.146.10
  • Browser: Unknown
  • Browser Version:
  • Operating System: Unknown

Who Is Online

2
Online

30/11/20

Crise du Covid : poursuite du déconfinement en Israël, retour à un confinement en France ?

En Israël, le cabinet en charge de la lutte contre le coronavirus s’est réuni hier pour débattre des prochaines mesures d’assouplissement du confinement qui prendront effet à partir du 1er novembre. En France, c’est un nouveau record de personnes contaminées qui a été établi hier, avec plus de 52.000 nouveaux cas dépistés durant les 24 dernières heures. Dès lors, on commence timidement à parler du reconfinement généralisé…

En Israël le cabinet israélien a tout d’abord décidé de reconduire pour une semaine les restrictions destinées à lutter contre la pandémie. Par contre, il a été sérieusement envisagé d’ouvrir à nouveau les écoles primaires, du CP au CM1, dès le début de la semaine prochaine, c’est-à-dire dimanche, à condition toutefois que le taux de morbidité reste faible.

Les modalités de réouverture des écoles primaires seraient les suivantes : Les classes de CP et CE1 seraient divisées en deux groupes venant étudier à l’école en alternance trois fois par semaine.

Quant aux classes de CE2 et CM1, elles seraient également divisées en groupes et reviendraient étudier 5 jours par semaine.

Pour ce qui est du CM2, les cours se poursuivront à distance.

La réouverture, même partielle, des commerces n’a pas été actée. Benyamin Netanyahou adopte une attitude prudente et responsable, afin d’éviter de commettre les mêmes erreurs que lors du premier déconfinement, qui avait été trop large et trop rapide.

Le port du masque reste obligatoire et les rassemblements restent limités à 10 dans les lieux fermés et à 20 à l’extérieur.

En France, les chiffres s’affolent depuis plus d’une semaine, chaque jour ou presque voyant un record battu.

Les 2/3 des français sont sous couvre-feu et cette mesure tarde encore à faire baisser les taux de contamination. C’est pourquoi certains se demandent si un confinement n’aurait pas été préférable à cette mesure de couvre-feu.

Petit à petit cette idée fait son chemin dans l’esprit des dirigeants et même dans la population.

Le taux d’occupation des lits de réanimation est en constante augmentation et les équipes soignantes, qui ne s’étaient pas encore remises totalement de la première vague sont déjà confrontées à la seconde.

Ce sont 1.138.507 personnes qui ont été contaminées en France depuis le début de la pandémie, qui a causé la mort de 34.645 personnes. Plus inquiétant encore, le taux de positivité des tests est toujours en augmentation à 17% contre 16% la veille, alors qu’il n’était que de 4,5% début septembre.

Pas de doute que des décisions très dures seront prises dans les prochains jours, peut-être même un reconfinement partiel ou généralisé, comme cela a été décidé la semaine dernière en Islande et au Pays de Galles…

 

 

Israel-Francophone.com