Le Hezbollah déploie des sites de lancement de missiles en plein Beyrouth

Alors que l’administration américaine a lancé une grande offensive diplomatique notamment en direction des pays européens afin qu’ils déclarent officiellement le Hezbollah comme mouvement terroriste, des informations ont été judicieusement distillées dans les médias sur les méthodes lâches et terroristes du mouvement chiite libanais.

Ainsi, 28 sites de lancement de missiles, parmi les plus modernes que possède le Hezbollah, ont été enfouis au cœur de la ville de Beyrouth, dans des endroits que le Hezbollah considère comme des bases militaires comme par exemple le grand hôpital de la capitale libanaise.

Ces missiles, des Fatah 100 d’origine iranienne, ont une portée de 300 km, avec une charge explosive de plus de 500 kg et pourraient atteindre, depuis Beyrouth, la ville de Jérusalem. Bien sûr, les beyrouthins des quartiers résidentiels de la banlieue sud de la capitale, serviront de boucliers humains aux terroristes du Hezbollah qui n’imaginent pas une seconde qu’Israël puisse bombarder par exemple l’hôpital de Beyrouth.

« Le monde doit savoir que ces sites de lancement sont situés  au cœur même des zones résidentielles et urbaines du sud de Beyrouth, près d’établissements publics, d’écoles ou d’usines » a déclaré Tal Beeri, chef du Département  de recherche du centre Alma, dans une interview au Jerusalem Post. Il a ensuite ajouté que ces sites existaient depuis un certain temps et qu’ils étaient bien sûr déjà opérationnels….

Quelles ont été les réactions après la publication de cette information ? Rien, aucune réaction d’aucun pays européen qui, dans leur grande majorité, considère le Hezbollah comme un mouvement politique parfaitement pacifique…

Mais si le bras long d’Israël parvient jusqu’à Téhéran, ne pourrait-il pas arriver jusqu’à Beyrouth ?

A bon entendeur, Salut !

 

Free Joomla! template by L.THEME