frarzh-CNendeiwitjakorues

Recevez chaque mois Notre newsletters

Traffic Web

Today92
Yesterday244
This week336
This month336
Total336

Visitor Info

  • IP: 3.219.31.204
  • Browser: Unknown
  • Browser Version:
  • Operating System: Unknown

Who Is Online

1
Online

27/11/20

La Knesset ratifie l’accord de normalisation avec les Emirats Arabes Unis et Barhein

Le vote a eu lieu jeudi soir à 21h00 à la Knesset et c’est par 80 voix pour et 13 voix contre que l’accord a été ratifié. Plus d’une centaine de députés ont demandé à prendre la parole, la plupart afin de se féliciter de la signature de cet accord. Les 13 députés ayant voté contre sont membres de la Liste Unie Arabe. Ces accords de normalisation avaient été signés le 15 septembre dernier dans les jardins de la Maison Blanche sous l’égide de Donald Trump.

Vingt sept députés n’ont pas pris part au vote et il n’y a pas eu d’abstentions. Le Premier Ministre a ouvert les débats en soulignant son rôle dans le rapprochement entre Israël et ces deux pays. Il n’a toutefois pas évoqué le fait que les américains ont accéléré le processus pour offrir une porte de sortie à Benyamin Netanyahou, enferré dans sa promesse de procéder, dès le 1er juillet, à l’annexion d’une partie de la Judée et Samarie.

Pratiquement tous les députés se sont félicités de ces accords de normalisation en espérant que cela ouvrirait la voie à de nouvelles relations avec d’autres pays arabes. Yaïr Lapid, le chef de l’opposition a aussi approuvé les accords mais a souligné que le Premier Ministre devrait s’atteler à œuvrer pour la paix en Israël même entre les israéliens que Benyamin Netanyahou continue, selon lui, à diviser.

Les députés arabes qui se sont exprimés ont insisté sur le fait que ces accords ne se souciaient pas des palestiniens et que tout processus de paix devrait commencer par un accord sur la création d’un Etat Palestinien aux côtés d’Israël. Netanyahou leur a répondu en précisant qu’il espérait que les palestiniens finiraient par renoncer à la destruction d’Israël et devrait commencer par penser à reconnaître l’Etat-Nation du peuple juif…

Les accords d’Abraham doivent maintenant être approuvés une seconde fois par le gouvernement israélien pour qu’ils soient définitivement ratifiés. Puis ce sera au tour des Emirats Arabes Unis de les ratifier avant que les relations diplomatiques soient officiellement établies.

Enfin, une fois ratifier par toutes les parties, l’accord sera transmis aux Nations Unies afin d’être enregistré dans le recueil des Traités internationaux.

Moshé Yaalon et Benny Gantz, qui ont totalement approuvés les accords ont toutefois regretté que les annexes secrètes de cet accord n’aient pas été présentés à la représentation nationale, ces annexes contenant notamment les accords d’armements entre les Etats-Unis et les Emirats, et surtout, la vente d’avions américains F-35, tacitement approuvée par Benyamin Netanyahou…

Israel-Francophone.com