triplex21.jpgtriplex22.jpg

L’UNESCO se classe au Patrimoine Mondial du BDS

Dans une résolution dont elle a seule le secret, l’UNESCO vient de se rendre encore une fois coupable d’un acte hautement falsificateur de l’Histoire du Peuple Juif et des civilisations monothéistes. Inscrire la ville d’Hébron et le Tombeau des Patriarches sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité en tant que site du patrimoine palestinien en danger est la énième résolution qui fait déborder le vase. Par ce geste, l’UNESCO s’inscrit d’elle-même au Patrimoine Mondial du BDS…

Les palestiniens et d’autres pays arabes ont pris en otage cette organisation internationale pour en faire le porte-voix d’une machination irréaliste destinée à revisiter l’Histoire afin d’imposer leur vision surréaliste et mensongère d’un monde expurgé du Peuple juif, aussi bien au passé, qu’au présent et pour le futur. Tous les six mois on assiste au même rituel des sempiternelles résolutions quasi identiques déposées contre Israël, afin de rabâcher sans fin au monde qu’il existe un pays dénommé « Palestine » (une pure invention), vandalisé par une armée d’occupation d’un Etat appelé Israël, tout cela en espérant l’incruster définitivement dans les esprits. Et c’est le même scénario qui se répète tous les six mois dans chaque organisation dépendant de l’ONU, au Conseil des Droits de l’Homme, à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ou bien à l’UNESCO.

Toute cette stratégie mise en place par l’Autorité Palestinienne vise en fait à supplanter d’éventuelles négociations avec les israéliens, tout en se contentant de faire voter de façon unilatérale, le maximum de résolutions favorables aux palestiniens ou à « l’Etat de Palestine » dans toute une série d’organisations internationales, toutes aussi respectables les unes que les autres et faire de ces résolutions des faits accomplis irréversibles.

Mais que vaut la fausse vérité de Mahmoud Abbas entérinée par le petit Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO face à la vérité du don de la Torah au peuple juif et à ses descendants, les Patriarches Abraham, Isaac et Jacob, ainsi que les Matriarches Sarah, Rebecca et Léa, tous enterrés dans ce caveau acheté par Abraham à Hébron ?

Il s’agit en fait de l’une des vaines tentatives de délégitimiser le Peuple Juif, comme Mahmoud Abbas a l’habitude de faire. Ainsi, en juin 2013, le Président de l’Autorité Palestinienne, dans une interview accordée au quotidien saoudien Al Watan, avait commenté ainsi la situation du Mont du Temple : « Toutes ces actions montrent un complot diabolique et dangereux pour détruire Al-Aqsa et leur volonté de construire le Temple prétendu ».

Pas de Temple, pourtant bien reconnu par les récits historiques, pas de caveau des Patriarches juifs, voilà une belle continuité révisionniste… Et je vous épargnerais les dizaines d’autres citations du Président de l’Autorité Palestinienne qui vont dans le même sens…

Par cette attitude complice, l’UNESCO se permet de falsifier l’Histoire du monde et délégitime de facto l’existence des racines les plus profondes du Peuple Juif et de l’Etat d’Israël. L’UNESCO facilite donc ainsi la stratégie hypocrite et mensongère de l’Autorité Palestinienne, qui ne recherche pas la paix et tente de faire imposer unilatéralement dans les instances internationales, un Etat de Palestine fantomatique et irréel.

L’UNESCO rejoint ainsi d’elle-même le camp des négateurs de l’Etat d’Israël et du Peuple Juif et s’inscrit de fait sur la liste du Patrimoine Mondial du BDS…

  

  

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com