triplex21.jpgtriplex22.jpg

L’Iran bloque provisoirement l’application Waze et mène l’enquête

La république islamique d’Iran vient de s’apercevoir, un peu tard tout de même, que l’inventeur de la très populaire application WAZE était israélien, de quoi provoquer l’ire du tout puissant guide suprême Khameneï, puisque de plus en plus d’automobilistes iraniens téléchargeaient et utilisaient le système pour contourner les célèbres embouteillages du pays.

Lire la suite : L’Iran bloque provisoirement l’application Waze et mène l’enquête

Attention, un Trump peut en cacher un autre…

Dès son élection, Donald Trump a été présenté comme le sauveur d’Israël sur la scène internationale, comme celui qui allait imposer un enterrement de première classe à la solution de deux Etats au Proche-Orient, laissant espérer ainsi à la droite dure israélienne que plus rien ne pourrait arrêter sa marche vers la solution du « Grand Israël » avec Jérusalem comme capitale unifiée, flanquée d’une ambassade américaine comme preuve du soutien indéfectible à l’Etat juif.

Lire la suite : Attention, un Trump peut en cacher un autre…

Léa Salamé est-elle ignare ou malveillante ?

Léa Salamé, l’une des journalistes vedette des médias français, vient une nouvelle fois de se faire remarquer pour son incompétence, lorsqu’elle a interrogé Marine Le Pen sur la bi-nationalité durant l’émission politique diffusée jeudi dernier sur France2. Concernant la journaliste Franco-Libanaise, on peut se poser la question de savoir si elle prépare mal ses sujets ou si elle est malveillante.

Lire la suite : Léa Salamé est-elle ignare ou malveillante ?

Une campagne présidentielle hors du commun

Nous vivons actuellement une campagne électorale présidentielle hors du commun. Les primaires, les affaires, l’éviction des « grosses pointures », les programmes à géométrie variable, le niveau des journalistes au ras des pâquerettes, la perte de confiance en la parole publique et l’image déplorable donnée par la France.

Lire la suite : Une campagne présidentielle hors du commun

MOI, PRÉSIDENT, J’AURAIS VRAIMENT AGI POUR LE PROCHE ET LE MOYEN-ORIENT

Une partie de mon prénom étant celui d’un ancien et d’un actuel président de la République mais aussi de prétendants à cette fonction, cela peut donner des idées. Et ça tombe bien, sur le Proche et le Moyen-Orient, justement j’en ai…
Moi Président, je n‘aurais pas convoqué une Conférence de Paris sur la question israélo-palestinienne, mais invité les deux seuls protagonistes qui comptent dans ce dossier, Benjamin Netanyahou, Premier ministre israélien et Mahmoud Abbas, Président de l’Autorité palestinienne. Je l’aurais fait dans la plus grande discrétion, loin des postures et du battage médiatique.

Lire la suite : MOI, PRÉSIDENT, J’AURAIS VRAIMENT AGI POUR LE PROCHE ET LE MOYEN-ORIENT

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com