triplex21.jpgtriplex22.jpg

Rapport de Tsahal sur l’opération de Gaza en 2014 : la surprise des tunnels…

La question a été posée dès les premiers jours de la guerre de Gaza en 2014 et la réponse n’avait jusqu’alors jamais été aussi catégorique : l’armée israélienne avait-elle eu connaissance des tunnels d’attaques creusés par le Hamas et était-elle préparée à y faire face ? Un rapport rendant compte d’une enquête interne et minutieuse de Tsahal apporte enfin une réponse à cette question.

 

Si Tsahal avait bien connaissance de la présence de tunnels creusés par le Hamas, elle n’avait pas pris la mesure de la situation et aucune mesure préventive n’avait été prise, ni aucun programme de destruction n’avait été prévu avant le déclenchement de l’opération de Gaza en 2014.

On peut donc bien parler de surprise quant à l’ampleur du réseau de tunnels et quant à son utilisation pour mener des attaques en territoire israélien.

Il ressort de l’enquête interne de Tsahal, menée par le général Yossi Bachar, à la tête d’une équipe de 30 officiers et experts, que Tsahal était au courant de l’existence des tunnels, mais sans en avoir compris l’ampleur, notamment au niveau de leur nombre, mais aussi des dangers qui y étaient associés.

D’autre part, les plans de combat prévus par l’armée en cas d’opération à Gaza n’avaient jamais pris en compte cette menace des tunnels, bien qu’il était connu que le réseau de tunnels était au centre de la tactique opérationnelle des terroristes du Hamas.

Tout cela conduit à constater que les soldats n’étaient pas préparés à affronter ce problème et qu’ils ont dû improviser sur le terrain.

Il en ressort que contrairement aux allégations du Premier Ministre Benyamin Netanyahou, qui avait déclaré durant le conflit que « les bâtiments des terroristes avaient été touchés, que les chefs terroristes avaient été touchés et que le Hamas avait compris que cette façon d’opérer était coûteuse », qu’en fait, selon le rapport de Tsahal, « la chaîne de commandement du Hamas est restée intacte et que le nombre de terroristes tués était relativement bas ».

Un récent rapport du contrôleur de l’Etat avait abouti à des conclusions similaires et avait été balayé d’un revers de main de la part du Premier Ministre et de ses partisans politiques.

Fort est de constater aujourd’hui, que Tsahal n’était pas préparée à affronter ce problème des tunnels et qu’en termes de résultats, le Premier Ministre semble avoir dresser un bilan bien plus positif que ne le révèle aujourd’hui ce rapport de Tsahal…. 

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com