triplex21.jpgtriplex22.jpg

Primaires au Parti Travailliste : Herzog éliminé, Peretz en tête, Gabbay second

Des élections primaires étaient organisées hier au Parti Travailliste afin de désigner le leader du parti, qui deviendra dans un second temps le responsable de l’opposition qui est un poste officiel en Israël et qui mènera le parti lors des prochaines élections générales en Israël. Outre  Issac Herzog, leader actuel du parti qui remettait son poste en jeu, six autres prétendants se présentaient contre lui. Amir Peretz est arrivé en tête avec 32,7%, Avi Gabbay second avec 27% et Haïm Herzog troisième avec  16,8%.

 

Petit tremblement de terre au Parti Travailliste où l’organisation des primaires a chamboulé la hiérarchie. Isaac Herzog, avec qui le parti avait obtenu 24 mandats lors des dernières législatives s’est vu montré la porte de sortie par les militants qui lui ont préféré le revenant Amir Peretz et le nouveau venu Avi Gabbay.

Les 31 000 adhérents du Parti Travailliste se sont déplacés en force avec un taux de participation de 59% ( près de 60 000 adhérents) et ils ont voté pour le changement, surtout en raison de fait que Isaac Herzog a longtemps hésité sur l’attitude à adopter face à Netanyahou. Les négociations secrètes pour entrer au gouvernement sont venues trop tard et ne répondaient pas aux attentes du chef de l’opposition. Son image en a pâti et il a été perçu comme une personne hésitante, qui ne sait pas trancher et décider.

Alors, les militants ont choisi Amir Peretz, homme politique chevronné, ancien responsable de la Histadrout, le grand syndicat israélien et aussi ancien ministre de la Défense et « père » de la batterie de défense anti-missiles « Dôme de fer ».

En seconde position, Avy Gabbay, ancien ministre de l’environnement qui a quitté le parti Koulanou pour rejoindre les travaillistes.

Le 10 juillet prochain se déroulera le second tour de ces primaires.

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com