triplex21.jpgtriplex22.jpg

Mahmoud Abbas préfère le Venezuela à la Bande de Gaza….

Sur ordre de Mahmoud Abbas, l’Autorité Palestinienne  a décidé d’envoyer une aide humanitaire et médicale au Venezuela, répondant ainsi à une demande d’aide du Président Maduro, alors qu’il a quasiment interrompu la fourniture de médicaments et de matériel médical à destination de la Bande de Gaza. Cette décision a été critiquée également par les palestiniens qui constatent que la situation dans la Bande de Gaza est extrêmement difficile et qu’ils auraient apprécié que cette aide parvienne en priorité dans le territoire sous contrôle du Hamas…

 

Tout le monde connait la situation dramatique qu’a instaurée le dictateur Maduro au Venezuela. Maintenant qu’il a repris la main au niveau politique, de la plus mauvaise des façons, il a lancé un appel à la solidarité internationale. L’Autorité Palestinienne qui est redevable « au frère Maduro » s’est empressée d’y répondre positivement.

Ainsi, dimanche dernier les ministres de la Santé et des Affaires Etrangères du gouvernement palestinien ont annoncé l’envoi de trois camions d’aide médicale au Venezuela, expliquant que les palestiniens se devaient d’aider le gouvernement vénézuélien qui avait fait don de 15 millions de dollars pour la construction d’un hôpital d’ophtalmologie à Turmus Ayya, près de Ramallah.

Cette décision, quoi que symbolique, a du mal à passer dans le même temps où Mahmoud Abbas a décidé de limiter l’aide médicale à sa plus simple expression dans la Bande de Gaza et de rationner  les Gazaouïs  en matière d’électricité, menaçant très gravement le fonctionnement des hôpitaux et par là-même la vie de nombreux habitants.

Yoav Mordechaï, responsable de la COGAT (organisme de coordination des activités gouvernementales dans les territoires) a réagi avec un humour moqueur à cette décision, indiquant à l’Autorité Palestinienne « qu’aller de Ramallah à Gaza ne prend qu’une heure, alors que la distance entre le Venezuela et Ramallah est de 10 000 kilomètres… ».

Rappelons également que Mahmoud Abbas a fait condamner Israël dans une résolution votée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé dépendant de l’ONU), l’Etat Hébreu étant accuser de mettre en danger la santé des palestiniens et des populations arabes vivant dans les territoires conquis en 1967…

Que dire alors de l’attitude de ce même Mahmoud Abbas qui préfère rationner les palestiniens de Gaza pour pouvoir mieux aider son ami Maduro, président dictateur du Venezuela ?

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com