triplex21.jpgtriplex22.jpg

Israël détruit des usines d’armements et de production d’armes chimiques en Syrie

C’est en milieu de semaine dernière que l’aviation israélienne a reçu l’ordre de détruire des usines  de fabrication de missiles et d’armes chimiques en Syrie, utilisées par Damas et ses alliés. Israël marque ainsi sa détermination et indique à ses ennemis les lignes rouges à ne pas dépasser dans leur volonté d’ouvrir une autoroute de l’armement à transférer au Hezbollah, comme l’ont indiqué dernièrement tous les ministres importants du gouvernement Netanyahou.

 

C’est le complexe de Masayaf  qui a été bombardé et entièrement détruit. On y fabriquait des missiles ayant une technologie pointue permettant une précision importante. Dans ce complexe de l’industrie de l’armement, les iraniens avaient un rôle important, apportant leur technologie en matière de missiles et de production d’armes chimiques. Les employés iraniens et du Hezbollah étaient nombreux et le bilan de deux morts publié par le régime d’Assad semble bien en-dessous de la réalité.

Selon Amos Yadlin, ancien patron du Mossad, les barils d’explosifs utilisés par l’armée de l’air syrienne étaient fabriqués dans ce site, ainsi que les bombes chimiques utilisées lors de nombreux raids qui ont causé la mort de milliers de citoyens syriens durant le conflit, comme vient de le confirmer un rapport de l’ONU sur ce sujet.

Cette attaque est sans aucun doute une réponse claire et nette d’Israël à tous les protagonistes de la guerre en Syrie. Aux deux grands tout d’abord, la Russie et les Etats-Unis, qui ont signé un accord de cessez-le-feu dans la partie sud de la Syrie, sans tenir compte des demandes israéliennes. A la Syrie et à l’Iran ensuite, qui alimentent en armes les terroristes du Hezbollah et qui tentent d’établir une « autoroute sécurisée » vers le Liban pour le transport de ces armes.

Israël n’a pas hésité à attaquer ce complexe qui se situe près de la zone contrôlée par la Russie et force est de constater que les russes ont laissé faire sans intervenir, ni avant, ni pendant, ni après le raid, comme si la destruction de ces usines et stocks d’armes de l’Iran ne les gênait nullement.

L’Etat Hébreu vient également de démontrer l’efficacité déjà connue de son armée de l’Air, qui a détruit ce complexe alors que les avions étaient dans l’espace aérien libanais, en tirant des missiles qui ont parcouru 45 kilomètres avant d’atteindre leur objectif avec une précision impressionnante.

Enfin ce raid vient conforter et confirmer les propos de Benyamin Netanyahou et de son ministre de la Défense Avigdor Lieberman, qui indiquaient récemment qu’ils s’opposeraient par tous les moyens aux intentions de l’Iran de s’installer durablement en Syrie afin de mieux combattre Israël.

Aujourd’hui débutent dans le nord d’Israël, le plus grand exercice d’entrainement que Tsahal n’ait jamais réalisé avec pour thème une tentative de percée des troupes du Hezbollah en Israël…

Il est sûr et certain que le raid effectué en Syrie a également sonné comme un avertissement dans le camp syro-irano-hezbollah.

A bon entendeur, Salut !

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com