triplex21.jpgtriplex22.jpg

Selon Lieberman la prochaine guerre se déroulera sur tous les fronts

Le ministre de la Défense israélien recevait hier, comme c’est la tradition, des soldats dans la souccah  de la « Kiria », le pentagone israélien, ce qui lui a donné l’occasion de faire quelques déclarations dont il a le secret, sur le prochain conflit, les ennemis d’Israël et l’armée libanaise. Les réponses n’ont d’ailleurs pas été longues à venir…

Avigdor Lieberman n’a pas la langue dans sa poche et quand il veut dire quelque chose, il ne laisse à personne le soin de le faire à sa place. Il se trouve qu’il était en verve, au milieu des soldats de Tsahal et qu’il a saisi l’occasion de faire passer quelques messages.

C’est ainsi qu’il nous a le plus simplement du monde annoncé que le prochain conflit qui éclaterait serait en fait une guerre totale, Israël contre tous ses ennemis, sur toutes les frontières. Fini le front nord avec le Hezbollah et ses alliés sous les yeux de l’armée libanaise, dont on ne sait plus trop si elle existe encore en tant qu’entité indépendante ou en tant que suppôt du Hezbollah. Fini le front sud avec Israël contre Israël et toutes les factions palestiniennes et djihadistes de la Bande de Gaza.

Aujourd’hui, Israël doit faire face à un front unique, comme l’explique le ministre de la défense israélien. Quel que soit le point de départ  de cette prochaine guerre, dès son déclenchement elle sera ouverte sur tous les fronts, c’est-à-dire le front libanais, le front syrien et le front de la Bande de Gaza.

Une fois cela expliqué, Avigdor Lieberman revient aux grands principes. Tout d’abord, il indique que nous devons être unis pour gagner et c’est cela la chose la plus importante. Ensuite, il affirme que « notre objectif est d’empêcher la prochaine guerre mais, dans le nouveau Moyen-Orient, les évaluations sont devenues sans pertinence et la réalité est fragile ».

Donc, « Tsahal est censée se préparer à tous les scénarios et c’est ce qu’elle fait, y compris en prenant compte la nouvelle réalité qui nous prépare à de nouveaux défis ».

En conclusion, il indique que « qui veut la paix doit se préparer à la guerre ». C’est ce que Tsahal fait, en se préparant jour et nuit à répondre à toute provocation ou attaque…

 

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com