triplex21.jpgtriplex22.jpg

A quand une valise ITINERA au service des Français d’Israël ?

Le système ITINERA est un dispositif mobile contenu dans une valise et qui permet à un représentant du consulat de partir en tournée afin de prendre en charge les demandes des ressortissants dans des zones éloignées du consulat. Il s’agit là d’un système providentiel pour les Français qui habitent dans des régions très éloignées des consulats, qui rend bien des services lorsqu’il est déployé dans un pays.

 

Ce système n’est toujours pas arrivé en Israël et pourtant cela aiderait bien les Français du nord ou du sud du pays s’ils pouvaient  accomplir leurs demandes de passeport ou de carte nationale d’identité sans devoir se déplacer jusqu’à Tel-Aviv.

Les tournées consulaires devant se multiplier en raison du déménagement prochain du Consulat de France de Haïfa dans les locaux de l’Institut Français de la même ville, il aurait été intéressant de disposer d’un tel matériel.

C’est pourquoi, lors de la dernière réunion du Conseil Consulaire, Daphna POZNANSKI-BENHAMOU, conseillère consulaire et conseillère AFE,  s’est proposée pour déposer une question écrite sur ce sujet lors de la session de l’Assemblée des Français de l’Etranger.

 

ATTRIBUTION D’UNE VALISE ITINERA EN ISRAËL

 

QUESTION :

Après avoir expérimenté en mai 2016 au Consulat Général de Bruxelles la nouvelle valise Itinera, le ministère des Affaires étrangères en a équipé 35 postes consulaires courant 2017 : Abidjan, Atlanta, Berlin, Brasilia, Bruxelles, Bucarest, Buenos Aires, Canton, Castries, Dakar, Guatemala, Jakarta, Johannesburg, Londres, Los Angeles, Madrid, Miami, Montréal, New Delhi, New York, Panama, Pondichéry, Port Louis, Rio de Janeiro, San Francisco, San José, Sao Paulo, Singapour, Sydney, Tananarive, Tokyo, Toronto, Vancouver, Washington, Wellington.

Dans sa réponse à la question écrite de l’ancien député Christophe Premat, le ministère des Affaires étrangères a décrit le 30 Septembre 2014 les différents critères d’attribution de ces valises : « importance de la communauté française, caractère épars de son implantation dans la circonscription consulaire, coût et difficultés des transports internes, sécurité des déplacements, conditions topographiques particulières, discontinuité du territoire de la circonscription ».

Le ministère des Affaires étrangères peut-il envisager favorablement l’attribution d’une valise Itinera en Israël ? En effet, ce pays répond à bien des critères ci-dessus définis :

- importance de la communauté française : près de 80 000 inscrits.

- caractère épars de son implantation : nos compatriotes sont dispersés à travers tout le pays. Pour exemple, dans le nord d’Israël, nous comptons 32 villes, 215 villages et 150 kibboutz dans lesquels nos compatriotes sont disséminés.

- coût et difficultés des transports internes : au sud d’Israël, 2500 Français résident à Eilat dont 1200 sont enregistrés auprès de notre Consulat Général de Tel Aviv. Ces Français d’Eilat doivent prendre l’avion (près de 200 euros) ou faire une dizaine d’heures aller-retour d’une route difficile pour se rendre au Consulat de Tel Aviv pour un passeport. Au nord, les Français de Galilée sont dépendants de plusieurs heures d’autobus jusqu’à Haïfa + encore une heure de train pour arriver jusqu’au Consulat de Tel Aviv (peu d’entre eux possèdent une voiture, il s’agit ici d’une population modeste et âgée) dont ils dépendent depuis la transformation du Consulat de Haïfa en Consulat à gestion simplifiée.

A ces critères, j’en rajouterai deux autres : le tout récent redéploiement d’un ETP du Consulat de Haïfa au Consulat de Tel Aviv offre l’opportunité d’effectuer des tournées consulaires régulières au nord et au sud du pays qui seraient encore plus utiles avec une valise Itinera. Enfin, le poste diplomatique, sachant à quel point cette valise Itinera serait une réelle avancée pour nos compatriotes, l’accueillerait avec enthousiasme.

 

 

REPONSE :

Depuis 2012, 60 valises ont été déployées à l’étranger par le ministère l’Europe et des Affaires étrangères. Elles ont permis de recueillir à ce jour plusieurs milliers de demandes de passeports.

Toutefois, afin de pallier les difficultés techniques rencontrées par ce matériel et les développements techniques de l’application TES (titres électroniques sécurisés), le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a acquis un nouveau matériel élaboré par l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Ce dispositif, exclusivement dédié à la réception des demandes de passeports, a été expérimenté en mai 2016 dernier par le consulat général de France à Bruxelles. Le déploiement se poursuit depuis le début de l’année 2017 au bénéfice d’une quarantaine de postes diplomatiques et consulaires (Abidjan, Atlanta, Berlin, Brasilia, Bruxelles, Bucarest, Buenos Aires, Canton, Castries, Dakar, Guatemala, Jakarta, Johannesburg, Londres, Los Angeles, Madrid, Miami, Montréal, New Delhi, New-York, Panama, Pondichéry, Port Louis, rio de Janeiro, San Francisco, San José, Sao Paulo, Singapour, Sydney, Tananarive, Tokyo, Toronto, Vancouver, Washington et Wellington).

Cette affectation des moyens tient effectivement compte de plusieurs critères, notamment la superficie de la circonscription consulaire et l’implantation de la communauté française.

Le MEAE ne possède plus à ce jour de valise Itinera en mesure d’être attribuée à court terme. D’autres postes consulaires ont également exprimés des besoins équivalents. Il examinera avec attention, lorsque de nouvelles marges budgétaires lui permettront d’acquérir un nouveau lots de valises, les besoins des postes non couverts à ce jour, au regard des critères précités.

 

Claude LEVY

Conseiller Consulaire

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com