triplex21.jpgtriplex22.jpg

Sept terroristes tués et onze autres blessés dans la destruction par Israël d’un tunnel à la frontière de Gaza

Tsahal a procédé aujourd’hui à la destruction d’un tunnel d’attaque palestinien à la frontière de Gaza, près du village de Kissoufim. L’explosion a été maîtrisée et effectuée en territoire israélien, et elle aurait provoqué la mort, selon des sources palestiniennes, de sept terroristes, alors que onze autres auraient été blessés. Tous appartiendraient au groupe terroriste Djihad Islamique, qui a d’ailleurs fustigé cette action israélienne en menaçant l’Etat Hébreu de représailles.

Alors qu’il semblait s’agir au départ d’une simple opération de destruction d’un tunnel d’attaque creusé depuis Khan Younès dans la Bande de Gaza et débouchant en territoire israélien, l’opération militaire s’est transformée en désastre pour le Djihad Islamique et le Hamas dont plusieurs responsables de haut rang ont péri pendant et après l’explosion. 

Le tunnel qui s’enfonçait sur plus de cent mètres en territoire israélien aurait été découvert grâce à une nouvelle technologie israélienne qui permet d’isoler et de reconnaître les bruits souterrains spécifiques au travail de creusement. 

Il a été décidé que le tunnel d’attaque serait détruit et c’est ce qui a été fait en fin de matinée. Il semblerait qu’au moment des explosions des terroristes se trouvaient dans le tunnel et auraient été ensevelis. Un groupe de terroristes qui comprenait des hauts responsables du Djihad Islamique et du Hamas  s’est précipité pour participer aux secours lorsque d’autres explosions se sont produites. 

Le bilan s’est établi à sept morts et 12 blessés, alors que d’autres terroristes sont encore portés disparus. 

Le Djihad Islamique a proclamé que ce tunnel avait été creusé sous sa responsabilité et lui appartenait. Les médias de la Bande de Gaza ont indiqué que Arafat Abu Murshid, commandant de district du Djihad Islamique et son adjoint Hassan Abu-Hassanein sont décédés au cours de l’opération.  

En prévision d’une éventuelle réplique palestinienne, l’armée a demandé aux agriculteurs de ne pas se rendre à leur travail dans les champs en bordure de la Bande de Gaza. Des batteries de défense  anti-missiles « Dôme de Fer » ont  également été déployées dans la région.

De son côté, le Djihad Islamique aurait mobilisé ses réservistes.

En fin de soirée, le porte-parole de Tsahal a indiqué que l’opération n’avait pas été organisée pour éliminer des responsables terroristes et qu’il ne s’agissait que de détruire le tunnel. 

Réaction du Premier Ministre israélien qui a indiqué, comme à son habitude, que « ceux qui menacent Israël par voie maritime, aérienne ou souterraine, paieront le prix fort ».

 

 

 

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com