triplex21.jpgtriplex22.jpg

Sévère avertissement d’Israël sur les armes chimiques à la frontière du Golan

Israël surveille de près les activités d’un groupe terroriste affilié à l’Etat Islamique, la « Brigade des martyrs de Yarmouk », très actif à la frontière syrienne et qui serait en possession d’armes chimiques ayant appartenu à l’armée syrienne. Suivant les renseignements israéliens, ce groupe pourrait être tenté d’effectuer des tests en utilisant ces armes interdites.

 

D’où l’avertissement des officiels israéliens qui considèrent qu’une telle utilisation est une ligne rouge à ne pas franchir si près d’une frontière israélienne.

Pour l’instant, ce fameux groupe Yarmouk est surtout préoccupé par sa guerre avec d’autres groupes rebelles sur le Golan syrien, mais Tsahal suit tout de même de très près ses évolutions sur le terrain.

Ces derniers mois, plusieurs attaques à l’arme chimiques ont été signalées dans les combats en Syrie ou en Irak, et elles ont toujours été attribuées à l’Etat Islamique.

C’est pourquoi Israël, par l’intermédiaire d’une déclaration d’un haut fonctionnaire dans un reportage de la télévision israélienne, s’est permis de lancer un sévère avertissement à ce groupe proche de l’Etat Islamique.

La position israélienne est la suivante : « Israël ne permettra pas à la Brigade des martyrs de Yarmouk de s’équiper en armes chimiques et de devenir opérationnelle dans ce domaine. Dans le cas contraire, nous agirons contre ce ou ces groupes . Il s’agit très clairement d’une ligne rouge à ne pas franchir ». 

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com