triplex21.jpgtriplex22.jpg

Le Hamas tenterait de s’implanter durablement au sud-Liban

Lors de la dernière réunion du cabinet de sécurité nationale israélien, le directeur du Shin Bet, Nadav Argaman, a indiqué que le groupe terroriste Hamas qui règne en maître sur la Bande de Gaza, tentait maintenant de s’implanter au Liban à la faveur d’un rapprochement avec l’axe du mal constitué par l’Iran et le Hezbollah. Un nouveau casse-tête pour Israël ?

Le Hamas se trouve en effet dans une position de plus en plus délicate, enfermé à l’étroit dans son enclave de Gaza. Les responsables du mouvement terroriste savent très bien que la prochaine guerre déclenchée contre Israël risque certainement d’être pour eux, la dernière. En même temps, ils ne veulent pas cesser de combattre « l’ennemi sioniste » et ne peuvent compter aujourd’hui, que sur l’aide de l’Iran.

D’où l’idée d’aller participer au combat contre Israël sur un autre front en rendant service à leurs bienfaiteurs du moment qu’est l’Iran. Autre avantage pour le Hamas, celui de pouvoir créer une sorte de base arrière au sud-Liban, tout en sauvegardant sa présence dans la Bande de Gaza.

Nadav Argaman a précisé que les trois années qui se sont écoulées depuis la fin de l’opération « Bordure Protectrice » dans la Bande de Gaza ont été les plus calmes des trois dernières décennies. Mais le Hamas en a profité pour reconstituer ses forces et ses stocks de missiles et  il est aujourd’hui fin prêt pour un nouvel affrontement avec Israël, même s’il ne le désire pas. Ces efforts se poursuivent au détriment du bien-être et du niveau de vie des palestiniens de Gaza, puisque la quasi-totalité des ressources du Hamas sont utilisées pour se préparer à la prochaine guerre avec Israël.

Il semble bien que dans l’avenir, le Hamas participera à la prochaine guerre contre Israël, que ce soit à Gaza ou au sud-Liban…

 

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com