frarzh-CNendeiwitjakorues

Recevez chaque mois Notre newsletters

Traffic Web

Today29
Yesterday358
This week29
This month1416
Total1416

Visitor Info

  • IP: 18.232.146.10
  • Browser: Unknown
  • Browser Version:
  • Operating System: Unknown

Who Is Online

2
Online

30/11/20

Redécouvrir l’extraordinaire passé historique d’Akko.

Cinq mille ans d’histoire, ça ne s’invente pas ! C’est bien la réalité historique d’Akko ou, pour les francophones, de la ville de Saint-Jean d’Acre. Ainsi, sur les différents sites historiques d’Akko, vous pourrez approcher ce prestigieux passé, en contemplant les vestiges de plusieurs civilisations telles que les Assyriens, les Phéniciens, les Macédoniens, les Asmonéens ou bien encore les romains, les Croisés, les mamelouks ou les Ottomans…

L’histoire de la ville d’Akko a débuté il y a 5000 ans, lorsque les premiers édifices ont été construits sur une petite colline connue aujourd’hui sous le nom de « colline Napoléon » et située au nord-est de la vieille ville historique.  La colline du potier, c’est son nom original, a vu le premier village s’établir du temps de l’âge de bronze, soit 3000 ans avant l’ère chrétienne.

Depuis, de nombreuses civilisations sont passées par Akko, qui a changé plusieurs fois de nom, au gré des invasions et aujourd’hui, les principaux sites faisant la renommée de la ville, sont situés dans la vieille ville historique, qui est d’ailleurs à tort, pratiquement le seul lieu de la ville qui soit visité par les touristes, ou du moins par les groupes organisés.

Et puis Akko, c’est l’une des seules villes au monde qui ait été inscrite deux fois sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, liste internationale synonyme de prestige et de renommée.  Ainsi, la ville souterraine des Croisés enfouie par les Ottomans et qui ressurgit par pans entiers au gré des fouilles et des rénovations, a été inscrite dans son intégralité sur la fameuse liste. Puis, ce sont les sites Bahaïs dispersés entre les villes d’Akko et de Haïfa qui ont été inscrits quelques années plus tard.

Ce qui nous amène à un autre aspect original de cette ville qui a connu tant de civilisations différentes et qui aujourd’hui, est le symbole de la coexistence des diverses communautés et religions qui la compose. Ainsi, cinq religions sont présentes sur la ville : les juifs, les musulmans, les chrétiens, les Druzes et les Bahaïs.

C’est tout cela que je vous invite à découvrir, ou à redécouvrir, au gré des articles qui seront publiés sur ce site,  depuis une ville historique, carrefour des civilisations, au passé historique enchanteur jusqu’à la ville actuelle montrée en modèle de coexistence entre les diverses communautés qui la compose.  

Israel-Francophone.com