triplex21.jpgtriplex22.jpg

Les dernières publications

L'Iran avance sur tous les fronts

En ces jours où le régime iranien célèbre le 34ème anniversaire de la Révolution islamique, on constate que la République  dirigée par les Ayatollahs est présente sur tous les fronts. Les hommes en place à Téhéran résistent tant bien que mal à toutes les sanctions internationales, poursuivent leur course effrénée vers la bombe et préservent  leurs intérêts dans la région en défendant les positions de l'Iran dans "l'axe du mal".

Lire la suite : L'Iran avance sur tous les fronts

Tsahal veut acquérir l'avion hélicoptère américain

Israël a adressé aux Etats-Unis une demande d'acquisition d'avions hélicoptères américains Boeing-Bell  V-22 Osprey en espérant réaliser l'opération dans le cadre de l'aide militaire annuelle accordée par les USA à Israël. Tsahal aurait demandé six à huit appareils, pour un coût unitaire évalué à 70 millions de dollars. Seule l'armée américaine dispose  de cet appareil aujourd'hui convoité par Tsahal.

Le Boeing-BellV-22 est un appareil hybride, un croisement entre un avion de transport militaire et un hélicoptère. Il est capable de décoller et d'atterrir comme un hélicoptère, tout en volant ensuite comme un avion. Des pilotes israéliens ont déjà eu l'occasion d'essayer cet appareil dans le cadre des échanges réguliers entre les deux armées. Cette semaine, c'est le chef d'état-major de Tsahal, Benny Gantz, en visite aux Etats-Unis, qui pourrait se voir proposer un vol de démonstration dans l'appareil.

Lire la suite : Tsahal veut acquérir l'avion hélicoptère américain

Officiel: le Hezbollah responsable de l'attentat de Burgas

C'est le 18 juillet 2012 qu'a été perpétré l'attentat de Burgas, ville balnéaire et touristique de Bulgarie. Ce jour-là, une bombe a été déposée dans un autobus, garé sur le parking de l'aéroport, qui devait transporter à leur hôtel, un groupe de touristes israéliens. Le bilan a été lourd puisque 5 israéliens et un bulgare avaient péri dans l'attentat, sans compter les dizaines de blessés. Israël avait, dès les premiers éléments de l'enquête connus, accusé le Hezbollah d'être à l'origine de l'attentat qui avait été commandité par l'Iran.

Près de sept mois se sont écoulés et hier, la Bulgarie a rendu compte officiellement de l'état d'avancement de l'enquête. Ainsi, le ministre de l'Intérieur Bulgare, Tsvetan Tsvetanov, a mis directement en cause le mouvement terroriste libanais Hezbollah, qui aurait organisé l'attentat.

Lire la suite : Officiel: le Hezbollah responsable de l'attentat de Burgas

Les Etats-Unis et Israël demandent à l'Europe de tirer les conséquences de l'attentat de Burgas

Après la mise en cause du Hezbollah  par la Bulgarie, dans l'attentat de Burgas, les Etats-Unis et Israël demandent à l'Union Européenne de tirer les conséquences des conclusions de l'enquête, à savoir, inscrire le mouvement chiite libanais sur le liste européenne des groupes terroristes. En attendant une réaction officielle, Catherine Ashton temporise encore…

C'est dès la fin de la conférence de presse du ministre de l'Intérieur Bulgare, qui a désigné le Hezbollah comme responsable de l'attentat de Burgas, que le Premier Ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a réagi. Il a indiqué que "les conclusions de l'enquête sont claires et désignent le Hezbollah  comme responsable direct de l'odieux massacre de Burgas". Il a ajouté que c'était la confirmation de ce que tout le monde savait déjà: "Le Hezbollah et son patron (l'Iran), organisent le terrorisme mondial sur tous les continents".

Lire la suite : Les Etats-Unis et Israël demandent à l'Europe de tirer les conséquences de l'attentat de Burgas

En mars, Obama fait sa tournée au Proche-Orient

La nouvelle a été annoncée hier par le porte-parole du président américain: le principe d'une tournée d'Obama au Proche-Orient a été arrêté et ce voyage se déroulera au printemps. Côté israélien on a été plus précis en avançant même la date du 20 mars pour l'arrivée du Président américain en Israël. Une visite considérée à la fois comme historique, surprenante et marquant un tournant dans la politique américaine.

Ainsi, la nouvelle Administration américaine est en ordre de bataille et Barack Obama attaque tambour battant son nouveau mandat de quatre ans. Après les déclarations du nouveau Secrétaire d'Etat, John Kerry, sur la volonté des Etats-Unis de s'engager fermement pour la réouverture des négociations israélo-palestiniennes, voilà que c'est désormais le Président Obama en personne qui décide d'une visite dans la région.

Lire la suite : En mars, Obama fait sa tournée au Proche-Orient

Joomla templates by a4joomla | piqpaq.com