Georges BENAZERA nous a quittés…

Imprimer

C’est juste avant l’entrée du chabbat que Georges Benazéra nous a quittés. C’est une personnalité importante de la communauté juive de France qui s’en est allée. Il avait également montré une formidable solidarité avec Israël et avait ses habitudes dans la ville de Netanya.

Georges Benazéra s’était avant tout distingué par son engagement pour la préservation de la mémoire des juifs d’Algérie. A la tête de l’association des Israélites d’Oranie en France (AIOF), il avait créé l’association dénommée « Exode des Français juifs d’Algérie », qui fédérait les associations originaires des départements d’Alger, Constantine, Oran, Tlemcen etc.

Mais si je tiens à rendre hommage à Georges Benazéra c’est aussi pour son action de solidarité avec Israël. Et je ne parlerai que de ce que j’ai bien connu et qui n’ai qu’une petite part de son action.

Ainsi, durant la seconde guerre du Liban, en 2006, il a proposé une aide de solidarité avec tout le nord d’Israël. C’est ainsi qu’il est arrivé à Akko (entre autres) accompagné d’une équipe de volontaires français, à bord d’un camion rempli de ventilateurs et autres produits de première nécessité, qui ont été déposés dans les locaux du service des Affaires Sociales de la mairie qui s’est chargé de la distribution.

Lors de sa rencontre le même jour avec le maire d’Akko, il a proposé d’entamer une collaboration de solidarité avec la ville, qui a débouché sur l’organisation d’une centaine de Bar Mitsvot à Akko, entièrement financés par l’AIOF.

Quelques mois plus tard, il avait tenu à rencontrer et inviter personnellement le maire d’Akko, Shimon LANKRI, lors de l’une de ses visites en France.

La disparition de Georges Benazéra est une grande perte pour la communauté juive de France, ainsi que pour tous les bénévoles de la communauté française d’Israël.

Qu’il repose en paix.

Claude LEVY