frarzh-CNendeiwitjakorues

subscription newsletters

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Traffic Web

Today218
Yesterday528
This week746
This month1223
Total108283

Visitor Info

  • IP: 3.235.227.117
  • Browser: Unknown
  • Browser Version:
  • Operating System: Unknown

Who Is Online

1
Online

3/08/21

                                             

Diverses attaques ont été perpétrées hier depuis la Bande de Gaza et en Judée et Samarie. Un tir de roquette sur la région d’Eshkol, suivi d’une réplique de l’armée de l’air, un terroriste qui tente de poignarder des soldats à un barrage de Tsahal et enfin une patrouille israélienne attaquée au cocktail molotov.

Le satellite de reconnaissance Ofek-16, qui a été lancé le 6 juillet dernier a subi durant trois mois toute une série de tests afin de contrôler son aptitude à remplir sa mission d’observation. Les vérifications ayant entièrement donné satisfaction, le satellite a été déclaré opérationnel et mis à disposition de l’armée.

La nuit de dimanche à lundi a été agitée aussi bien sur le front nord que sur le front sud. C’est d’abord la région de Sdérot qui a été attaquée vers 21h00, un missile tiré depuis la Bande de Gaza étant finalement détruit par une batterie de défense  antimissile « Dôme de Fer ». Plus tard, vers 1h00 du matin, la tension s’est déplacée dans le nord où un groupe de 4 terroristes ayant déposé une charge explosive près de la barrière de sécurité a été éliminé par Tsahal.

L’accord d’Abraham aurait -il déjà des conséquences positives sur les relations entre Israël et le Liban ? Toujours est-il que le Président du Parlement libanais Nabih Berry vient d’annoncer officiellement l’ouverture prochaine de pourparlers entre les deux pays sur l’épineux sujet des frontières maritimes et terrestres. Ce premier pas sera accompagné par les Etats-Unis, qui seront présents pour faciliter les discussions.

C’est à la suite d’un bombardement aérien sur la capitale syrienne au cours duquel un responsable du Hezbollah a été tué, que Tsahal a décidé d’élever l’état d’alerte de ses troupes à la frontière Libanaise. En effet, l’armée préfère anticiper d’éventuelles représailles du mouvement terroriste à la frontière nord du pays.

Israel-Francophone.com